“C’est notr…e […]”

Pas la peine de crier !

Les évènements qui s’enchainent dans notre vie échappent souvent à notre contrôle. Nous aimerions avoir la main sur tout, mais ce n’est jamais possible. Cependant, respecter un agenda et être autonome dans la réalisation de ses objectifs, renforcent nos aptitudes à réussir  en toute situation. L’automatisation de certaines tâches peut alors s’avérer fort utile pour libérer du temps pour soi.

Combien de personnes vous racontent qu’elles sont débordées ? C’est vrai, tout le monde est débordé aujourd’hui. Le temps semble s’accélérer. Chacun a l’impression de ne plus avoir de prise sur quoique ce soit, à moins de lâcher prise. Les évènements s’enchaînent sans transitions. Et ce qui est valable pour l’évènement, en tant que tel, l’est aussi pour la plus banale des informations quotidiennes. Surtout quand elle s’enchaîne à d’autres, de préférence dans le désordre, nous laissant peu temps pour réagir et choisir.

Ce qui permet cette immédiateté, c’est l’usage croissant des outils numériques associés aux appareils fixes et mobiles. Mais la plupart du temps, la communication se déploie de manière verticale, du vendeur au consommateur ou encore de l’administration au citoyen. C’est très pratique pour connaître les dernières promotions de chaussures, mais ça l’est moins pour répondre au Lycée qui vous informe par texto que votre enfant est absent. En effet, en bon père de famille, si vous répondez à ce message, ce dernier ne sera pas réceptionné. L’administration du Lycée n’a pas prévu que l’application gère aussi les feedbacks des parents de manière automatique.

Il s’agit certainement d’une carence générale qui touche aussi les entreprises qui peinent à établir des relations plus interactives avec leurs équipes opérationnelles. Les agents obéissent à des injonctions qu’ils ne comprennent pas toujours, car éloignées souvent de leurs préoccupations immédiates, et qui de surcroît peuvent être sources de sérieux dysfonctionnements. Quand il ne s’agit pas d’une catastrophe…

Aussi, les outils numériques peuvent nous faire gagner du temps, nous rendre plus efficace et garantir une meilleur qualité à notre travail. Mais cela n’est possible que si nous faisons de la collaboration un enjeu central de gestion. Des agents impliqués, autonomes, car ayant contribué à la réflexion et au choix des solutions, seront d’autant plus motivés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *